Banniere AJM Burkina
Fleche AJM Burkina Témoignages des anciens participants
Fleche AJM Burkina    Envoyé le 04/09/2008

Informations sur le participant
Age: 32 ansMétier: Etudiant en Médecine
Pays: FranceVille: Reims

Le contacter
Envoyer un mail    Telephone: 06.84.82.12.17

Type de participation
Chantier de construction d'un centre d'alphabétisation à Mondaga en Juillet 2008 + Distribution de fournitures scolaires + Prévention médicale

Témoignage
Une très bonne expérience vécue avec l'AJM et Gaspard son président.
Dès l'arrivée à l'aéroport l'AJM était là pour nous accueillir et pendant toute la durée du séjour, nous ne nous sommes jamais sentis perdus ou seuls.

Les conditions d'hébergement n'offraient bien évidemment pas le confort dont on peut jouir en France, mais elles étaient tout à fait acceptables et suffisantes. Je n'ai personnellement pas eu de difficultés à m'y faire. Les douches se sont faites avec l'eau que nous allions chercher à la pompe du village et avec seau et bassine. Les toilettes étaient traditionnelles, mais on s'y habitue également très rapidement et dans la mesure où on disposait de l'intimité nécessaire, cela n'a pas poser de problème.

Pour ce qui est de la nourriture, nous avons fait un premier ravitaillement dans une épicerie de Kaya puis un second 15 jours après pour combler ce qu'il nous manquait. Là aussi aucun problème, Gaspard a vu avec nous la liste des choses qu'il nous fallait et nous n'avons manquer de rien pendant le mois que nous avons passé là-bas. Pour l'eau nous avons acheté des sachets d'eau minérale en commun. Pour 9 personnes pendant 3 semaines, cela nous est revenu à environ 25 euros si jme souviens bien.

Le chantier en lui même s'est aussi très bien passé, l'AJM ayant tout prévu pour notre arrivée. Nous avons pu globalement réalisé toutes les activités que nous avions prévu en plus du chantier même: Distribution de fournitures scolaires, organisation d'un tournoi de foot, séances de prévention médicale.

La population a été très accueillante et ce malgré la barrière de la langue. Car si le Français est la langue officielle, beaucoup de gens ne parlent que le Moore. Néanmoins, nous avons réussi à nous faire comprendre dans l'ensemble, notamment grâce aux personnes qui parlaient français et qui étaient avec nous. Et puis pour jouer avec les enfants, la langue n'est pas vraiment un problème!

Je pense avoir fait le tour, je peux juste vous conseiller de tenter l'aventure si vous avez l'esprit ouvert et si vous souhaitez aider tout en découvrant un pays, sa culture et son peuple. C'est une expérience qui vaut vraiment la peine d'être vécue!

Après je ne peux pas vous assurer que tout se passera bien pour vous aussi, c'est très dépendant de notre façon de voir et de vivre les choses je pense, mais une chose est sûre notre expérience avec l'AJM fut des plus concluantes. Et Gaspard son président s'est montré très disponible avec nous.

Merci à l'AJM pour nous avoir permis de mener à bien notre projet et pour nous avoir accueilli au Burkina Faso de la meilleure des manière, et à bientôt!