Banniere AJM Burkina
Fleche AJM Burkina Témoignages des anciens participants

Page : 1 2


Fleche AJM Burkina    Envoyé le 07/12/2008

Informations sur le participant
Age: 29 ansMétier: Etudiant
Pays: FRANCEVille: Saint Didier de la Tour

Le contacter
Envoyer un mail    

Type de participation
Chantier de soutien scolaire à Tangasgo

Témoignage
Je suis parti cet été à Tangasgo (Août 2008), avec l'AJM. Ce fut pour moi, une expérience inoubliable. Tout s'est très bien déroulé. Dès notre arrivée à l'aéroport de Ouaga, Gaspard était là pour nous accueillir. Je note d'ailleurs que Gaspard et toute l'équipe de l'AJM (je pense notamment à Didier, Donatien, Delphine, mon amie Céline) étaient toujours là quand on avait besoin d'eux. Ils sont très disponible, ce qui fait que mon séjour s'est bien passé. Je ne me suis jamais senti perdu. On était vraiment bien entouré.

Pour ce qui est de nos conditions de vie, on ce fait très vite aux conditions de vie des burkinabè. On dormait dans les locaux réservé aux enseignants. Ils étaient tout neuf. c'était bien. Les sanitaires se trouvent à l'extérieur. Cela peux être gênant les tout premiers temps, mais on s'y fait très vite, du moment que l'on bénéficie de l'intimité nécessaire, comme le disait Grégory.

Nos journées au village étaient occupé par les cours le matin avec les enfants, et l'après midi, place à la sieste, aux jeux, aux ballades, à la découverte de la nature, les rencontres, les échanges avec la population,... Que des instants magiques.
Les gens sont très accueillant et chaleureux. Les européens ont beaucoup à apprendre d'eux.

Je crois que je ne peux que vous incitez vivement de vous lancer dans cette si belle aventure. En espérant que si vous aviez une quelconque rétissance, elle ce soit envolé, car très sincèrement, il ne vous attends que du bonheur au pays des hommes intègres.

Il ne me reste plus qu'à dire un GRAND MERCI à Gaspard et toute l'équipe de l'AJM, pour nous avoir permis de passer un si bon séjour au Burkina, et un bon déroulement du chantier.

Je reste à votre disposition si vous avez besoin d'autres informations ;)

Bilfù!

Pierre


Fleche AJM Burkina    Envoyé le 01/12/2008

Informations sur le participant
Age: 37 ansMétier: aide médicopsychologique
Pays: franceVille: amou

Le contacter
Envoyer un mail    Telephone:

Type de participation
chantier aide à la construction d'une école(enfin d'un batiment au sein de cette école) à Kaya durant 3 semaines.

Témoignage
je viens ici laisser mon témoignage certes mon expérience remonte déja à l'anée passer mais mieux vaut tard que jamais.Alors que puis je dire à part que ce fut une formidable expérience d'échange de techniques de culture de joie de sueur....en même temps nous on as travailler que le matin aprés il faisait trop chaud...en plus deux nasaara et femmes de surcrois sur un chantier les on bien fait rigoler..
Pour ce qui es de l'acceuil de l'AJM et bien super prise en charge de l'aéroport jusqu'à Kaya ou nous avons partager nos journées entre le chantier la maison de gaspard et les rires des enfants ainsi que de la grande et chaleureuse présence de Donatien..Repas délicieux,puisage d'eau et dodo souvent interrompue par notre cher ami le coq ....Enfin voila quoi tout ca pour dire un grand merci à gaspard et toute l'AJM..D'ailleurs et bien je repars d'ici quelques au burkina et passer du temps à Kaya.
Gasparos je te dis donc à trés vite et toute mes prière pour DONA qui me manque ....

BURKINA YA SOMA


Fleche AJM Burkina    Envoyé le 05/09/2008

Informations sur le participant
Age: 27 ansMétier: Etudiant... Poil aux dent!
Pays: FranceVille: Nantes

Le contacter
Envoyer un mail    Telephone: 06 62 32 12 36

Type de participation
Chantier de construction d'un centre d'alphabetisation à MONDAGA.

Témoignage
Une expérience très enrichissante que l'on a vécue.

Aucun problème d'organisation, l'association ayant tout pris en charge dès l'arrivée à l'aéroport. Le séjour s'est révélé vraiment très agréable, une véritable découverte d'un autre monde. Les conditions de vie étaient tout à fait supportables, et la vie dans notre petite batisse bien agréable, une sympathique routine s'installant même avec le temps: le petit déjeuner le matin, le chantier de construction avec les maçons, la cuisine selon les aliments que l'on à sous la main (riz, pâtes, fruits et légumes de saison (excellents!)) et selon le cusinier (je reconnais que j'ai eu des idées farfelues), les bassines d'eau à aller remplir au puit pour la toilette notamment, et les distractions en tout genre (grille de mots fléchés collective à l'ombre d'un karité, parties de foot, de cartes, de 1,2,3... soleil! avec les enfants du village, aller se perdre à la découverte de la nature environnante...).
En été où nous étions le climat n'était pas trop difficile, mais attention tout de même au soleil, et la pluie peut s'avérer gênante pour êmprunter les pistes. Les moustiques étaient présents mais ne nous assaillaient pas de toutes parts, ce qui n'enlève rien à leur dangerosité dûe aux maladies en tous genres qu'ils transportent.

Et bien sûr la population locale à été très acceuillante et chaleureuse, et à tout fait pour que nous nous sentions bien.

Je ne peux que vous encourager vivement à tenter l'expérience, à être présent dans ce beau pays.

Merçi pour tout à Gaspard, qui s'est grandement investi et à passé des nuits blanches pour nous.
Merçi à Donatien, qui m'a accompagné dans mes délires culinaires et autres, et qui nous à aidés et supportés pendant tout ce temps.
Merçi à Didier, Greg, Valery, Marion, Laure, Armelle, Julien, Clémence et à tous les membres de l'AJM.


Fleche AJM Burkina    Envoyé le 04/09/2008

Informations sur le participant
Age: 32 ansMétier: Etudiant en Médecine
Pays: FranceVille: Reims

Le contacter
Envoyer un mail    Telephone: 06.84.82.12.17

Type de participation
Chantier de construction d'un centre d'alphabétisation à Mondaga en Juillet 2008 + Distribution de fournitures scolaires + Prévention médicale

Témoignage
Une très bonne expérience vécue avec l'AJM et Gaspard son président.
Dès l'arrivée à l'aéroport l'AJM était là pour nous accueillir et pendant toute la durée du séjour, nous ne nous sommes jamais sentis perdus ou seuls.

Les conditions d'hébergement n'offraient bien évidemment pas le confort dont on peut jouir en France, mais elles étaient tout à fait acceptables et suffisantes. Je n'ai personnellement pas eu de difficultés à m'y faire. Les douches se sont faites avec l'eau que nous allions chercher à la pompe du village et avec seau et bassine. Les toilettes étaient traditionnelles, mais on s'y habitue également très rapidement et dans la mesure où on disposait de l'intimité nécessaire, cela n'a pas poser de problème.

Pour ce qui est de la nourriture, nous avons fait un premier ravitaillement dans une épicerie de Kaya puis un second 15 jours après pour combler ce qu'il nous manquait. Là aussi aucun problème, Gaspard a vu avec nous la liste des choses qu'il nous fallait et nous n'avons manquer de rien pendant le mois que nous avons passé là-bas. Pour l'eau nous avons acheté des sachets d'eau minérale en commun. Pour 9 personnes pendant 3 semaines, cela nous est revenu à environ 25 euros si jme souviens bien.

Le chantier en lui même s'est aussi très bien passé, l'AJM ayant tout prévu pour notre arrivée. Nous avons pu globalement réalisé toutes les activités que nous avions prévu en plus du chantier même: Distribution de fournitures scolaires, organisation d'un tournoi de foot, séances de prévention médicale.

La population a été très accueillante et ce malgré la barrière de la langue. Car si le Français est la langue officielle, beaucoup de gens ne parlent que le Moore. Néanmoins, nous avons réussi à nous faire comprendre dans l'ensemble, notamment grâce aux personnes qui parlaient français et qui étaient avec nous. Et puis pour jouer avec les enfants, la langue n'est pas vraiment un problème!

Je pense avoir fait le tour, je peux juste vous conseiller de tenter l'aventure si vous avez l'esprit ouvert et si vous souhaitez aider tout en découvrant un pays, sa culture et son peuple. C'est une expérience qui vaut vraiment la peine d'être vécue!

Après je ne peux pas vous assurer que tout se passera bien pour vous aussi, c'est très dépendant de notre façon de voir et de vivre les choses je pense, mais une chose est sûre notre expérience avec l'AJM fut des plus concluantes. Et Gaspard son président s'est montré très disponible avec nous.

Merci à l'AJM pour nous avoir permis de mener à bien notre projet et pour nous avoir accueilli au Burkina Faso de la meilleure des manière, et à bientôt!


Fleche AJM Burkina    Envoyé le 29/08/2008

Informations sur le participant
Age: 53 ansMétier: Secrétaire commerciale
Pays: MartiniqueVille: Sainte-Luce

Le contacter
Envoyer un mail    

Type de participation
Soutien scolaire à Tangsogo.

Témoignage
Expérience très enrichissante, car elle amène de fait à se remettre en question sur notre façon de vivre européenne, et nous amène donc à améliorer notre style de vie (relativiser plus facilement nos petits problèmes quotidiens; penser à économiser intelligemment notre usage de l'eau, de l'électricité, de tout en générale...)
Cette mission humanitaire pour laquelle j'ai participé au Burkina, n'a pas été humanitaire que pour ces gentils petits écoliers burkinabè, mais aussi pour moi.
Cette expérience laisse une trace indélébile à vie, et n'apporte que du positif.
Je conseille à tous ceux qui se sentent disponibles pour donner un peu d'eux même, qui se sentent ouverts à la tolérance (les africains ne vivent pas au même rythme que nous européens et n'ont pas les mêmes critères de vie non plus (certains de leurs critères me semblent parfois beaucoup plus intelligents et harmonieux que les nôtres d'ailleurs...)) et qui sont curieux de découvrir de la nouveauté et de s'y adapter, d'effectuer ce genre de mission.
Barka (merci) Gaspard (président de l'association AJM) d'être toi en constante mission humanitaire pour tes frères.
Continue à donner pour eux car je suis sûre que ton association prend de plus en plus d'ampleur grâce, entre autres, aux missionnaires qui me semblent être de plus en plus nombreux.
J'adresse au peuple pacifique burkinabè, toutes mes amitiés. Merci à eux pour leur gentillesse si naturelle.